Guy Barbier
Fasciapulsologue -- méthode Carini

Accueil

La Fasciapulsologie

Ses Applications

Les Séances

Code Ethique

Liens

La durée d’une séance est de 1 heure à 1h30.

Allongé, les yeux fermés, le patient se détend pendant que le thérapeute recherche les lésions.
Posées à la surface du corps, les mains y pénètrent en douceur. Elles suivent des chemins tissulaires et circulatoires pour remonter, par l’intermédiaire des points de tension de cette toile d’araignée que constituent les fascias, jusqu’à l’origine de la douleur qui, elle, peut se situer ailleurs et dater de plusieurs années.

Les mains ne se déplacent jamais au hasard. Elles agissent en même temps, en complémentarité. Pendant que l’une repère, l’autre va dans la direction perçue par la première. Les deux mains se trouvent de part et d’autre de l’axe de tension du tissu, aux deux bouts d’une « ficelle », comme l’appelle Christian Carini, qu’il s’agit de faire fondre.
Le coût de la séance est de 80 euros en cabinet (95 euros à domicile). Des tarifs adaptés sont proposés en cas de besoin.
La Sécurité Sociale ne vous remboursera pas, mais certaines mutuelles le feront volontiers (renseignez-vous).
En se laissant guider par les fascias, les mains du Fasciapulsologue éprouvent la « loi de la lemniscate » que l’on retrouve dans tous les tissus et les cellules du corps. Il s’agit d’un mouvement de spirale, une ligne, en forme d’hélicoïde, animée d’un mouvement perpétuel oscillatoire autour d’un centre stable, mouvement que l’on retrouve dans la cellule et qui permet au thérapeute de pénétrer au plus profond des tissus.
Entre le moment où le geste est effectué, la fin de la séance et la séance suivante, le travail de dénouement des fascias, de ré-harmonisation des flux se poursuit. Le patient peut observer des effets secondaires pendant 2 à 3 jours après la séance (fatigue, courbatures…). Les tissus doivent se ré-accoutumer à leur position d’équilibre et quelques jours leur seront nécessaires.
Le nombre de séances est adapté selon le cas.
Elles sont en général espacées de 2 semaines à 1 mois, pour laisser au corps le temps de se transformer, d’assimiler le travail auquel l’ont invité les mains du thérapeute. Elles seront trimestrielles ou semestrielles pour des séances d’entretien mais peuvent aussi être plus rapprochées.
Copyright © 2008-2018
Guy Barbier Conseil & Accompagnement
508 351 061 RCS Nanterre

Guy Barbier
06 76 12 24 66

guybarbier.ca@orange.fr

Formé à l'Institut de Fasciapulsologie Christian Carini (IFCC)
Membre agréé du Groupement International de Fasciapulsologie (GIF)