Guy Barbier
Fasciapulsologue -- méthode Carini

Accueil

La Fasciapulsologie

Ses Applications

Les Séances

Code Ethique

Liens

Alliée précieuse de la Santé, la Fasciapulsologie agit en douceur pour soulager les patients atteints de :

  • Pathologies articulaires et musculaires (entorse, tendinite, lombosciatique, arthrite, périarthrites, fibromyalgie, …)
  • Troubles digestifs et du transit (colites, constipation, reflux gastrique, hernie hiatale, ... )
  • Troubles de la sphère ORL (acouphènes, asthme, vertiges, …)
  • Troubles de la vision (diplopie, strabisme, …)
  • Troubles gynécologiques et uro-génitaux (règles douloureuses, aménorrhées, dysménorrhées, certaines infertilités, …)

La Fasciapulsologie vient aussi en aide aux personnes souffrant de maladies auto-immunes, de déséquilibres neurovégétatifs et endocriniens,

ainsi que de psychopathologies telles la schizophrénie, l’autisme, l’anorexie, la boulimie, les états de stress dépressifs…                                                         « c’est un temps de paix et de douceur pour ces patients qui souffrent intensément dans leur esprit » explique Anne Le Garrec, Kinésithérapeute Fasciapulsologue à l’hôpital psychiatrique de Caudan, en Bretagne.

« La Fasciapulsologie ne s’oppose à aucune autre pratique thérapeutique. Elle ne peut qu’être une alliée précieuse de la médecine traditionnelle » (extrait de l’avant-propos du Docteur Jean-Luc Rouvre au livre de Christian Carini, Les Mains du Cœur, aux éditions Robert Laffont.
Le Fasciapulsologue ne pose aucun diagnostic médical. Il demande au patient de consulter régulièrement son médecin. Il respecte tous les traitements en cours et ne s’oppose à aucune intervention chirurgicale.
La Fasciapulsologie  ne se substitue en aucune manière  aux  traitements  classiques allopathiques ou homéopathiques.

Elle peut, par contre, être un excellent complément à un traitement traditionnel.

Dans les maladies infectieuses, héréditaires et congénitales ou les pathalogies lourdes type cancer ou sida, elle peut faciliter l’impact des traitements de par son action de rééquilibrage des flux liquidiens et en particulier de la circulation du sang. Elle aide également le malade à les supporter. Elle est un soutien précieux dans les maladies évolutives.

Contre-indications :
Elles sont au nombre de quatre et découlent logiquement de la restauration du flux sanguin dans tous les territoires où il y a restriction.
La fasciapulsologie n’est pas recommandée aux
  • Aux porteurs de pacemaker
  • Aux personnes souffrant d’hypertension artérielle qui ne seraient pas sous contrôle médical et médicamenteux
  • Aux personnes atteintes de phlébites
  • Aux femmes enceintes de moins de 3 mois.
Copyright © 2008-2018
Guy Barbier Conseil & Accompagnement
508 351 061 RCS Nanterre

Guy Barbier
06 76 12 24 66
guybarbier.ca@orange.fr

Formé à l'Institut de Fasciapulsologie Christian Carini (IFCC)
Membre agréé du Groupement International de Fasciapulsologie (GIF)